L’Adoration des bergers – Parcours dans la Collégiale de Nivelles (2/10)

Après une première étape la semaine dernière auprès de la Vierge de l’Adoration, ce sont les bergers que nous retrouvons pour cette deuxième étape de notre parcours dans la Collégiale de Nivelles

Etape 2 – L’Adoration des bergers

Jésus est né !

Ça y est ! Ce que la voix avait annoncé à Marie est arrivé : Jésus est là. À la droite de l’autel de la Collégiale se trouve une représentation de Noël.

Jésus est couché nu, vulnérable, dans une mangeoire. 

Il n’est encore qu’un nouveau-né et c’est déjà la foule autour de lui.

Reconnaissez-vous les personnages qui l’entourent ? 

  • Il y a deux anges, reconnaissables à leurs ailes, dans les coins inférieurs ;
  • puis, son cousin Jean-Baptiste, de quelques mois son ainé, au-dessus de sa tête ; 
  • ses parents, Marie et Joseph, en haut à droite ; 
  • bien sûr l’âne et le bœuf… 
  • et trois pauvres bergers, en haut à gauche. 

Venir voir Jésus

Ces bergers sont les premiers à rendre visite à Jésus. Ils sont pauvres. Ils n’ont pas grand-chose à lui offrir. Ils vivaient dehors, à garder leurs troupeaux la nuit. Malgré leur pauvreté, ils viennent à Jésus… Avoir les mains vides, c’est être disponible pour tout recevoir, non ? 

Par la suite, beaucoup de personnes simples, pauvres, malades continueront à venir chercher auprès de Jésus soutien, aide, guérison, écoute. Il peut être plus facile de me laisser toucher par Jésus, lorsque je suis conscient de ma fragilité, lorsque je ne suis pas rempli de moi-même, de ce que je possède, de ce que je sais. Être disponible pour voir Jésus dans l’inattendu de Dieu.

« J’ôterai de votre corps 
le coeur de pierre,
et je vous donnerai 
un coeur de chair »
(Dieu – Ez 36,26)

Pour aller à Jésus, nous devons être des pauvres…
pas forcément pauvres de biens matériels,
mais surtout pauvres de prétentions,
de certitudes, d’orgueil, de nous-mêmes…

Ces vacances sont le moment idéal
pour chercher à désencombrer notre vie,
mais aussi notre cœur et notre esprit.
Comment me délester ?
Comment alléger ma vie ? 

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :