Prier seul – Suggestions

Prier à la maison : même si ce temps de confinement nous y invite, ce n’est pas facile pour tout le monde. Voici quelques pistes pour ceux qui ne savent pas comment s’y prendre.

Prier tout simplement, la prière étant un cœur tourné vers Dieu

Nous pouvons déjà vivre beaucoup de moments de la vie quotidienne avec un cœur tourné vers Dieu, goûtant à sa présence :

  • S’émerveiller devant la beauté : la nature, une œuvre d’art, le sourire d’un enfant…
  • Goûter un moment de joie : un signe d’amitié reçu ou donné, un échange en profondeur, un beau livre…
  • Préparer un repas avec soin et attention ; réaliser un petit travail en pensant à celui qui en bénéficiera…
  • Se tourner vers Dieu en lisant le journal
  • Fleurir une statue de Marie
  • Allumer une bougie et confier une intention
  • Fredonner le refrain d’un chant religieux
  • Se répéter un ou deux versets d’un psaume

Consacrer un temps à la prière, c’est 

aller vers quelqu’un qui est le premier à nous chercher (St Augustin)

Quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme la porte,
et prie ton Père qui est là dans le secret
(Mt 6,6)

Il est bien de trouver les moyens qui vont nous y aider.

Le lieu : il est bon de se choisir un endroit calme qui ne soit pas un lieu de passage ainsi que de couper gsm, radio… Le silence extérieur contribue au silence intérieur.

L’idéal est de se composer un espace priant à l’aide de quelques supports :

  • Une icône, une croix, une œuvre d’art qui aident à se recentrer sur la prière
  • Une bougie qui symbolise la présence de Dieu
  • Une Bible qui nous invite à écouter la Parole de Dieu
  • Une fleur, un cahier d’intentions
  • Un banc de prière ou un siège qui permet d’être bien installé et totalement disponible à la prière

Le moment, la durée : le mieux est de placer le temps de prière en début de journée qui en sera alors toute imprégnée ; mais il faudra peut-être composer avec l’emploi du temps, la vie de famille et aussi nos dispositions naturelles (si, par exemple, le matin c’est vraiment pas la forme). Dans la mesure du possible, il est bon aussi de garder le même moment, cela aide à tenir.

Pour ce qui est de la durée, mieux vaut ne pas viser trop haut au risque de ne pas pouvoir s’y tenir. Commencer par 15 minutes est bien (Il faut tenir compte d’un certain temps pour se mettre en présence).

Comment procéder ?

  • Allumer la bougie
  • Se mettre dans la bonne position
  • Faire le signe de la croix
  • Invoquer l’Esprit Saint
  • On peut prendre un petit refrain tel : Seigneur, me voici devant toi, tout simplement dans le silence. Rien n’est plus important pour moi que d’habiter en ta présence (Gianadda).
  • Soit lire et relire lentement un texte biblique (de préférence l’évangile du jour que l’on peut trouver sur le site aelf.org ou dans les revues Prions en Église ou Magnificat.
  • S’arrêter aux mots qui touchent. Les accueillir et écouter ce qu’ils éveillent en moi.
  • Laisser monter la réponse : un émerveillement, un merci, un « oui » ; une demande de pardon, d’éclaircissement… et ainsi entrer en dialogue avec le Seigneur, comme un ami parle à son ami.
  • Confier au Seigneur ceux qui me sont proches, ceux qui comptent sur ma prière ; mes soucis, mes peurs mais aussi mes joies.
  • Terminer en priant posément le Notre Père et un Je vous salue Marie.

D’autres propositions

  • Prier la Liturgie des Heures (Laudes ou Vêpres) que l’on peut aussi trouver sur le site aelf.org
  • Prier le chapelet
  • On peut aussi rejoindre à distance une célébration diffusée à la télévision, à la radio ou sur internet.

Là aussi, il convient de prêter attention à certains points concrets : sur quel siège vais-je m’asseoir ? Quelle sera la position de mon corps ? Comment puis-je me faire une petite « église à la maison » ? En allumant une bougie, disposant des fleurs, ouvrant la Bible… Tout cela contribuera à faire entrer cette célébration jusque sous mon toit et m’aidera à sentir que je suis vraiment en train de la vivre. Vous trouverez des suggestions dans ce document.

  • Si je connais les horaires de prière d’une communauté religieuse proche de chez moi, ce peut être beau de m’y associer.

Si vous avez des questions n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse viespirituelle@bwcatho.be


Je voudrais insister sur le fait que ce (la prière) n’est pas seulement pour quelques privilégiés, mais pour tous, car ‘nous avons tous besoin de ce silence chargé de présence adorée’. La prière confiante est une réaction du cœur qui s’ouvre à Dieu face à face, où on fait taire tous les bruits pour écouter la voix suave du Seigneur qui résonne dans le silence.

Pape François in Gaudete et exultate, §149

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :