Conseils pour les animateurs

 

PRIER LA PAROLE… pour en vivre
Quelques conseils pratiques

 

Ces conseils accompagnent la grille « PRIER LA PAROLE… pour en vivre » laquelle s’inspire de la tradition de la lectio divina.

OU ? QUAND? COMMENT ?

– Pendant une Messe (Dimanche de la Parole, Dimanche autrement, La Messe qui prend son temps,…).
– Au cours d’une réunion de la pastorale (catéchistes, groupes de jeunes, lecteurs, visiteurs de malades…).
– Au cours d’une rencontre, mensuelle par exemple, pour préparer l’accueil de l’évangile du dimanche.
– …

LA PREPARATION

  • Pendant une Messe

– Penser à la répartition des groupes (7 à 10 personnes) dans l’église pour que leur constitution soit la plus aisée possible (peut-être installer d’avance les lieux: chaises, bougie, Bible…) et qu’ils ne se gênent pas mutuellement pendant les silences et les partages.
– Bien délimiter le timing.
– Prévoir un animateur par groupe ou sinon fournir la grille « PRIER LA PAROLE pour en vivre ».
– Prévoir une feuille par personne avec le texte biblique dans sa traduction liturgique (AELF) et des crayons.

Avant la formation des groupes, il serait bon de :
– Donner une brève introduction au texte.
– Préciser quelques consignes : les partages sont brefs et clairs ; ils se font dans un climat d’écoute. Attention à ne pas se lancer dans un échange d’idées ou dans une discussion.

  • Au cours d’une réunion

– Soigner le lieu : Bible, bougie, fleurs…
– Scinder le groupe s’il y a plus de 10 personnes.
– Prévoir un animateur par petit groupe.
– Prévoir une feuille avec le texte biblique (même traduction que celle de la Bible qui servira à la proclamation de la Parole).
– Prévoir la grille « PRIER LA PAROLE pour en vivre ».
– Prévoir des crayons, bics…
Remarque : un support visuel (gravure, peinture, icône…) peut, parfois, servir de porte d’entrée.

  • Les animateurs

L’animateur n’est pas celui qui sait mais celui qui va veiller à une écoute respectueuse du texte et des autres.
Pour que l’animateur puisse se prépare, il est utile de :
– Lui fournir une brève introduction au texte.
– L’inviter à lire (et relire) le texte. Recopier le texte peut aider à vivre une lecture renouvelée en repérant des mots, des expressions, des mouvements…
L’idéal serait de vivre préalablement la lectio divina avec l’équipe des animateurs.

  • Quel texte choisir ?

– Dans le cadre de la MESSE, on prend bien sûr un des textes de la liturgie avec une prédilection pour l’évangile
– Dans le cadre d’une EQUIPE existante, on peut prendre :
• L’évangile du jour
• Un texte biblique en lien avec l’engagement pastoral
• L’évangile du dimanche

TEMPS D’ECOUTE PRIANTE DE LA PAROLE

– Même Si le temps est limité, prenons le temps.
– Il est bon de rappeler les consignes : partages clairs et brefs, dans un esprit de respect et d’écoute ; pas de discussion.
– Il est important de préciser le climat de confidentialité (rien de ce qui est partagé ne sort du groupe).
– La proclamation de la Parole se fait dans la Bible (ou le lectionnaire) par des personnes différentes qui apportent ainsi leur tonalité.
– Pour le 2e temps (lectio), ne pas avoir peur de souligner, crayonner…
– Les temps de lecture personnelle en silence sont précieux.
Remarque : un petit moyen pour aider l’animateur est de déposer le crayon quand on est prêt à partager.
– Quel que soit le timing défini, il est important de terminer au moins par un moment de prière personnelle.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :