Formations du CEP – Centre d’études pastorales – programme 2018-2019

Les sacrements de guérison et du service de la communion

Intervenante : abbé Patrick Willocq

 

Dates :

  • vendredi 28 septembre de 9h30 à 13h, samedi 29 septembre de 9h30 à 16h et (14h-16h avec Mgr Jean Luc Hudsyn)
  •  vendredi 19 octobre 9h30-13h et samedi 20 octobre 9h30-13h

Articulés sur les Sacrements del’Initiation chrétienne, quatre autres Sacrements composent l’organisme sacramentel de l’Eglise. Deux matinées seront consacrées aux «Sacrements de guérison », la Réconciliation et l’Onction des malades, ces Sacrements qui sont deux chemins de Paix et de Salut au cœur de nos fragilités. Deux matinées seront consacrées aux « Sacrements du service de la communion », le Mariage et l’Ordre, ces Sacrements qui sont deux chemins particuliers du déploiement de la sainteté de notre Baptême au cœur de la vie concrète. Selon l’adage ancien ‘Lex orandi lex credendi’ nous partirons des Rituels pour en dégager la Théologie.

Lieu : Vicariat de Bruxelles – rue de la Linière, 14 – 1060 Bruxelles

P.A.F. : entre 30 et 60 € pour l’ensemble du module

Patrick Willocq : prêtre du diocèse de Tournai, professeur de Théologie sacramentaire et liturgie

Continuer à lire … « Formations du CEP – Centre d’études pastorales – programme 2018-2019 »

Philosophie et religion : approfondissements historiques

Du mardi 20 février au mardi 8 mai 2018,
cycle de conférences sur les liens
entre philosophie et religion,
organisé par l’Institut ESPHIN,
le département de Philosophie et
le centre Notre-Dame de la Paix
de l’Université de Namur

Lorsque la philosophie s’intéresse à la religion, ce n’est pas pour devenir une théologie philosophique centrée sur la question de Dieu, ni une « science des religions » prétendant expliquer les religions à l’aide de méthodes importées des sciences objectives.

Quand la philosophie prend en compte la religion, c’est en vue d’étudier le rapport que les croyances entretiennent avec les textes fondateurs ainsi que l’organisation et l’exercice de pouvoir qui les caractérisent.

En ce sens, la philosophie privilégie l’étude des religions positives en analysant leurs productions : croyances individuelles et collectives, rites, attitudes, catégories mentales et discursives, mais aussi institutions et dispositifs de pouvoir.

À plus long terme, on peut attendre de la philosophie de la religion qu’elle réponde à certaines interrogations fondamentales : la pluralité et la succession historique des religions positives ont-t-elles ou non un sens ? Comment déterminer la teneur de vérité des différentes religions en tenant compte de leurs déviations et de leurs contrefaçons ?

Cette année le cycle présente une approche historique des différentes manières dont, au cours de l’histoire, la philosophie s’est intéressée à la religion et a essayé de la penser.

Horaire et lieu : les mardi 18h15-20h – Auditoire L22 – UNamur, Faculté de Lettres, rue Grafé 1, 5000 Namur

Organisation et contact : Institut ESPHIN, Département de Philosophie, 
Laura Rizzerio – laura.rizzerio@unamur.be – +32 81 724090

Entrée libre

Programme :

Continuer à lire … « Philosophie et religion : approfondissements historiques »