Lectio divina – Dimanche de la Sainte Famille B – 27 décembre 2020

Ressources pour temps de confinement

Deux jours après avoir célébré Noël, nous avons encore les yeux fixés sur l’enfant de la crèche, Dieu fait homme. Mais en cette fête de la Sainte Famille, les lectures du jour vont nous amener à élargir notre champ de vision et nous tourner, bien sûr, vers Marie et Joseph. Mais il y a aussi Syméon et Anne et, avec eux, les « pauvres de Dieu », appelés anawims en hébreu.

Accompagnant Marie, Joseph et Jésus au Temple de Jérusalem, d’une certaine façon, nous rejoignons ainsi tout le peuple d’Israël. Enfin, l’évocation d’Abraham nous met en présence de « sa descendance aussi nombreuse que les étoiles du ciel » (Gn 15,5). En quelque sorte, nous nous retrouvons comme au cœur de toutes les « familles de la terre qui seront bénies en Abram » (Gn 12,3).

Syméon, ne voit-il pas aussi en Jésus la « lumière qui se révèle aux nations »…

Voir l’article original 1 928 mots de plus

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :