Lectio divina – 2ème dimanche de l’Avent (B) – 6 décembre 2020

Ressources pour temps de confinement

En cette période de fête de saint Nicolas, des enfants attendent fébrilement sa venue. Ils sont sûrs qu’il va déposer des jouets peut-être espérés ou, mieux, inattendus, surprenants. Ce sera alors l’émerveillement ! Et nous, où en sommes-nous ? La liturgie des dimanches précédents a ravivé notre vigilance et nous a tout naturellement placés sur le chemin de l’Avent, ce temps d’ un long désir. Nous y marchons ensemble, prenant soin de notre espérance et de celle des autres. Dans la méditation « Art et Foi » du 1er dimanche de l’Avent, Isaïe nous invitait même à une espérance audacieuse ; espérant contre toute espérance, aurait dit saint Paul (Rm 4,18). C’est aussi celle d’un autre prophète, Jean-Baptiste. Quelle est donc la racine d’une telle espérance ? Et, comment avancer, habités d’une telle espérance ?

Voir l’article original 1 604 mots de plus

Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :