« Le Chemin, la Vérité et la Vie » – avec le Christ rédempteur… de Rio

Accompagnés par les lectures de ce 5e dimanche de Pâques, nous vous emmenons au sommet du mont Corcovado, à Rio. C’est, en effet, avec un regard renouvelé par l’Évangile de ce dimanche que nous contemplerons aujourd’hui l’histoire de ce fameux Christ rédempteur.

Télécharger le fichier pdf de la méditation

Le Christ rédempteur trône au sommet du Corcovado, le plus haut relief parmi ceux entourant la ville de Rio. Les premiers colons portugais arrivés à Rio ont été impressionnés par ce mont qu’ils baptisèrent « Pinacle de la tentation ». Ce n’est qu’au XIXème siècle qu’il a reçu son nom actuel, sans connotation religieuse : Corcovado (le bossu).

L’idée d’installer un Christ sur le mont de la tentation, comme on plante un drapeau en guise de victoire, a été suggérée pour la première fois au XIXème siècle, par le père lazariste Pedro Maria Boss, épris du lieu. Le sens est magnifique : cette pierre posée sur ce haut sommet symboliserait la victoire du Rédempteur sur le péché.

« Je vais poser en Sion une pierre angulaire,
une pierre choisie, précieuse ;
 celui qui met en elle sa foi
ne saurait connaître la honte. »

Mais voilà, en 1891, la République laïque est déclarée au Brésil et le projet du père Pedro doit être abandonné. Il renaît de ses cendres 30 ans plus tard. L’Église saisit en effet l’occasion de la commémoration du centenaire de l’indépendance du Brésil (obtenue en 1822) pour raviver le projet. Malgré une nouvelle résistance laïque, il finit cette fois par voir le jour.

Le Christ rédempteur est inauguré en 1931. À 710 mètres d’altitude, du haut de ses 38 mètres mais la tête penchée vers la terre, il veille désormais sur Rio. Il est même devenu l’icône de Rio, voire du Brésil. Élu 7ème nouvelle merveille du monde en 2007, il a déjà attiré à lui des dizaines de millions de visiteurs.

« La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d’angle
 »

Cette croix immense que le Christ dessine avec ses bras et qui trône sur l’ancien « pinacle de la tentation » accueille tout homme, sans discrimination d’âge, de culture, de condition sociale. C’est une image de la victoire pascale qui réconcilie la création avec son Créateur. Les bras largement ouverts, le Rédempteur embrasse désormais le monde entier de son amour et de sa miséricorde.

« Criez de joie pour le Seigneur, hommes justes !
la terre est remplie de son amour.
Dieu veille sur ceux qui le craignent,
qui mettent leur espoir en son amour. »

Le monument n’est pas orienté de manière aléatoire : une main indique la direction du nord et l’autre celle du sud. Ainsi, étant visible de partout dans Rio, le Christ est une véritable boussole qui permet à tout homme de s’orienter dans la ville. En le regardant aujourd’hui, comment dès lors ne pas l’entendre à nouveau nous dire :

« Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie »

Christ a vaincu la mort et nous appelle sur le Chemin de sa Vie, à l’écoute de sa Parole qui est Vérité. Alors suivons-le sans crainte… et entamons l’ascension du Corcovado.

Il faut savoir qu’initialement, le sommet du « Pinacle de la tentation » n’était pas accessible à l’homme : son relief très escarpé et la forêt vierge qu’il abrite rendaient son ascension périlleuse, voire impossible. Un premier sentier a été tracé en 1824. Mais c’est pour accueillir le monumental Christ Rédempteur que des travaux tout aussi imposants ont pu être réalisés… et aujourd’hui, une voie, certes étroite, est bel et bien ouverte : un petit funiculaire rouge gravit la montagne, serpentant à travers la forêt dense. Ce petit train conduit ses voyageurs jusqu’au Christ qui les reçoit chaleureusement. N’avait-il pas promis à ses disciples :

« Quand je serai parti vous préparer une place,
je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi,
afin que là où je suis, vous soyez, vous aussi. »

Cette victoire sur la mort par la Croix, le Christ nous donne d’y participer à notre tour. Il nous fait gravir à sa suite le mont de la tentation, pour demeurer avec lui dans sa Vie qu’il répand en abondance sur le monde.

Une fois arrivé au sommet du Corcovado, nous sommes récompensés par une vue évidemment imprenable : au pied de ce géant qui bénit tous les peuples de la terre, l’émotion nous emporte par une telle beauté… Mais que cette vue extraordinaire sur Rio ne fasse pas dévier notre regard du Christ qui nous réserve encore une belle parabole : il faut être au plus près de la statue en effet pour s’apercevoir que le corps en béton du Christ est en réalité recouvert d’une mosaïque de petites pierres de savon, matériau choisi pour sa résistance aux conditions extrêmes. L’histoire nous apprend qu’au dos que chacune de ces petites pierres se trouve inscrit le nom d’une personne qui a contribué au projet. Ces petites pierres, mises bout à bout, forment ensemble le revêtement du corps du Christ tel qu’il se donne à voir aujourd’hui.

« Vous aussi, comme pierres vivantes,
entrez dans la construction de la demeure spirituelle »

Oeil du Christ PF - M.-Th. Blanpain
Mosaïque – Détail d’un oeil

Oui, nous sommes le Corps du Christ et chacun de nous a sa pierre à apporter à l’Église, pour répandre la bénédiction du Christ sur le monde qui en a grandement besoin. Le chantier est vaste, mais il nous a promis son Esprit…

Pour conclure en prière…

Christ, notre Sauveur,
par ta Croix, tu as vaincu la mort ;
par ta Résurrection, tu nous donnes ta Vie.
Penche ton regard vers notre monde et
accueille aujourd’hui encore toutes les souffrances des hommes
qui luttent contre la maladie, la solitude, la peur, l’injustice et la mort.
Fais-nous gravir le chemin qui conduit jusqu’à toi,
afin que nous soyons des pierres vivantes de ton Corps ressuscité
et des artisans de ta Paix entre nous et dans le monde.
Amen !
Service de Formation
Vicariat du Brabant wallon


Laissez-nous votre commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :